Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

art contemporain

  • 23/08/09

    M-189-1.jpg

    Elaine Sturtevant "Gonzalez-Torres Untitled (Go-Go Dancing Platform)" 1995

    Elaine Sturtevant (°1926 Lakewood / Ohio) vit et travaille à Paris. Depuis le début des années septante, elle copie des icônes d'autres artistes comme Robert Rauschenberg, Jasper Johns, Frank Stella et Andy Warhol, qui -ainsi court la rumeur- lui auraient donné leurs moules originaux. Par sa méthode de travail spécifique, elle tente de se libérer du l'obligation de faire preuve d'originalité tout en étudiant celle-ci de manière approfondie. C'est ainsi qu'elle est une des fondatrices du 'appropriation art', un courant plus tardif auquel appartiennent aussi Louise Lawler ou Sherrie Levine.

    http://www.maverick-arts.com/cgi-bin/MAVERICK?action=article&issue=189

  • 22/08/09

    yann-serandour-perfect-lovers-2008.jpg
    Yann Sérandour
    "Perfect Lovers"
    2008
    affiche encadrée, mouvement à quartz, aiguilles
    82 x 59.5 x 5 cm
    47 x 34 x 5 cm, collection privée
    Un mouvement à quartz est fixé derrière l’affiche annonçant l’exposition de Felix Gonzalez-Torres au CGAC (Santiago de Compostela) en 1995/1996, sur laquelle est reproduite l’œuvre Untitled (Perfect Lovers). Montées sur la pendule de droite, les aiguilles indiquent l’heure réelle.

  • 21/08/09

    perfect_lovers.jpg

    Felix Gonzalez Torres

    « Untitled » (Perfect Lovers), 1991

    Il s’agit de deux horloges de bureau identiques, toutes simples. Elles sont accolées. Parfaitement synchronisées, elles égrènent le temps qui passe au même rythme.

    Jusqu’ici, rien de particulièrement stimulant. Deux objets quotidiens achetés par l’artiste dans un supermarché. Tout un chacun pourrait faire de même. Pourtant, si l’on réfléchit un instant sur cet objet, une série de sens cachés vont faire leur apparition.

     Utilisons l’unique indice en notre possession, le sous titre de cette œuvre : Perfect lover. Nos horloges sont deux, il s’agit donc d’un couple. Ce couple est composé de deux parties identiques. Ce couple parfait est homosexuel. Un an avant la création de cette œuvre, Ross, le petit ami de Félix Gonzalez-Torres, perdait son combat face au sida. Nos horloges, elles, vivent encore. Une trotteuse  cessera de battre avant l’autre. En effet, il est impossible de charger exactement deux piles de la même manière. Les amants cesseront d’être synchronisés.

    Félix Gonzalez-Torres nous livre, tout à la fois, une œuvre autobiographique et un message totalement ouvert. Chacun peut s’y reconnaître. Il n’enferme pas son travail dans une dimension purement militante. Cet homme vit un drame et veut, par son travail, témoigner, à la fois, de sa souffrance et de l’importance de profiter du moment présent.

     

     

    http://www.wiels.org/site2/event.php?event_id=160&PHPSESSID=75cb0ed13e0f5313693428714410f334 (prochainement à Bruxelles)

  • 20/08/09

    -Elmgreen-&-Dragset_elmgreen-dragset-15.jpg
    Elmgreen & Dragset
    Powerless Structures, Fig. 133 (Tripledoor) (2002)
    MDF, paint, door handles
    217 x 146,8 cm

  • 19/08/09

    work115.jpg
    Martin Creed
    "work 115"
    A doorstop fixed to a floor to let a door open only 45 degrees.
    Une oeuvre qu'il vaut mieux ne pas oublier.

  • 12/08/09

    016 John Armleder, Furniture Sculpture 143, (1987), 3 x 2 m, acrylique sur toile de coton, deux tumbas Galerie Vera Munro de Hambourg.JPG

    John M Arrmleder

    Le travail de John M Armleder (1948, Genève) est polymorphe, il n’est pas identifiable à un médium, une procédure, un style formel, un univers plastique ou esthétique. Il se déploie sous de multiples apparences, se répète ou se métamorphose, sans jamais se développer autrement qu’au gré des circonstances. Si le hasard lui est d’un constant secours, c’est peut-être que toute son entreprise vise à minimiser son effort, la part qu’il prend à la mise en œuvre. La figure d’artiste qu’incarne Armleder serait celle d’un hyper-actif désœuvré, d’un producteur distrait, d’un minutieux désinvolte, d’un ingénieur des approximations, d’un génie de l’indécis.

    http://atlas-eclipticalis.blogspot.com/2009/04/amor-vacui-horror-vacui-entretien-avec.html

  • 05/08/09

    03_margolles_s1_01_b.jpg
    Teresa Margolles
    "En el aire" 2003
    Bulles de savon réalisées avec de l'eau ayant servi à laver des corps morts avant et après autopsie

  • 02/08/09

    3G01655.jpg
    3G01656.jpg
    3G01657.jpg


    Fiorenza Menini

    "Résistance au Rohypnol"1999
    Un homme résiste aux effets d'une surdose de Rohypnol, puissant somnifère.
    (Durée : 80 minutes)

    www.fiorenzamenini.net/